vendredi 4 septembre 2015

Des mots sur le monde - 2

Le corps couché

Un bout d'homme si petit,
Le nez dans le sable
D'une plage de vacances...

Rimbaud écrivait « c'est un trou de verdure
où chante une rivière »

C'est une trouée de mer
Qui met sous le feu
De nos regards
Un petit d'homme
Qui quittait son pays,

Son pays
Où les enfants n'ont plus de rentrée,
Où les enfants n'ont plus de vacances.

Rimbaud écrivait le soldat qui a deux trous rouges
au côté droit.

L'échoué sur la plage
S'est noyé de fuir une guerre
Qu'il ne comprenait pas.
Il s'est noyé
Dans nos frontières.

Dors, petit bout d'homme.
Allongé sur la plage,
Sans râteau, ni pelle,
Tu nous rappelles
Que partager nos chances,
C'est rejoindre l'humanité
Qui n'est jamais à l'abri
D'avoir besoin un jour
D'une main tendue.

Poème inédit.

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    haiku "le petit Aylan" :
    Petit prince est mort
    Son corps échoué sur une plage
    Aylan voulait vivre ...

    par Thierry ( homme d' aka ...!!! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'écho ! C'est vrai qu'un haïku pouvait bien exprimer aussi.

      Supprimer

Un petit mot ?

Partager ou piller ?

Vous aimez mes mots et mes collages ? Vous avez envie de les utiliser sur un blog, un réseau social, par mail ?
Vous avez le droit (si c'est à petite dose et de manière non-commerciale) mais profitez-en au moins pour me faire connaitre : n'oubliez pas le nom de la créatrice (Norlane Deliz) et l'adresse du blog.
Et puis... pourquoi faire cela en silence ? Je suis toujours ravie d'apprendre que mon travail plait !